fermer

Vacances, Loisirs, Culture

Le Secours populaire organise chaque année une grande campagne afin de permettre aux personnes en difficulté d’avoir accès aux vacances.

“Dans notre pays, un enfant sur trois ne part pas en vacances.”

 

Au sentiment habituel d’exclusion s’ajoute celui d’abandon lorsque l’on reste alors que les autres partent. Pour lutter contre cette injustice, le Secours populaire contribue à organiser chaque année le départ de milliers d’enfants et de familles.

 

Cette année, l’association s’adapte aux conditions sanitaires pour continuer à faciliter le départ en vacances des personnes aidées. Plusieurs dispositifs de départs pour les enfants et leurs familles sont maintenus, mais d’autres sont annulés faute d’autorisations sanitaires. Ils seront remplacés par une multitude de petites initiatives.

 

Prenez rendez-vous à la Fédération ou auprès du comité ou antenne le plus proche de votre domicile.

 

Les enfants sont bien sûr une priorité. Grâce au Secours populaire, la majorité d’entre eux part en groupe ou, lorsque c’est possible, avec leurs parents qui, eux non plus et a fortiori, ne prennent pas de vacances. Pour toute la famille, cette parenthèse dans les difficultés de la vie est très bénéfique : on se redécouvre, on vit mieux ensemble. La cellule est reconstruite.

Il faut également penser aux jeunes, trop souvent livrés à eux mêmes ; aux personnes isolées, encore plus délaissées pendant l’été. Quant aux personnes âgées, ne serait-ce qu’une sortie, une petite animation, permet de leur redonner le moral et de préserver leur lien social.

 

“Sans vous, pas d’espoir de boucler les bagages.”

 

Votre aide peut prendre plusieurs formes :

 

– un don d’argent
Le départ de milliers d’enfants et de centaines de familles nécessite de nombreuses dépenses : billet de train, bourses, prise en charge des frais en centre de vacances…

 

– Le parrainage d’une personne proche
Si vous connaissez une personne prête à se montrer généreuse…

 

– L’accueil d’un enfant
Et pourquoi ne pas accueillir un enfant vous même, pendant quelques jours, que vous habitiez en ville, à la mer, à la montagne ou à la campagne ?

 

Pour aider des enfants à connaître les joies du départ, vous pouvez devenir famille de vacances du Secours populaire.
En savoir plus

Vacances Loisirs Culture en Indre-et-Loire

En 2018, grâce au SPF37, 411 enfants et 432 adultes ont pu partir en vacances.

 

LES VACANCES SONT UN DROIT POUR TOUS.

 

Depuis sa création en 1945, les vacances sont une priorité pour le Secours Populaire qui se mobilise pour aider au départ des personnes en situation de précarité.

Cette année, l’association s’adapte aux conditions sanitaires pour continuer à faciliter le départ en vacances des personnes aidées.

Plusieurs dispositifs de départs pour les enfants et leurs familles sont maintenus, mais d’autres sont annulés faute d’autorisations sanitaires. Ils sont remplacés par une multitude de petites initiatives, comme des propositions de sorties dans le département accessibles par le réseau Fil Bleu, des journées familles à la mer (Saint Malo, La Rochelle, Saint Brévin), dans des parcs de loisirs en plein air (Vélo Rail à Chauvigny, Parc Capitaine à Bourgueil, Clic Clac Aventure à Chemillé…), au Lac de Rillé, au château du Rivau et toujours une “journée des oubliés des vacances” étalée sur 3 jours du fait des circonstances sanitaires. Cette année, la journée des Oubliés des vacances aura lieu au château des énigmes à Frétéval (41)

 

Pour plus d’informations, prenez rendez-vous à la Fédération ou auprès du comité ou antenne le plus proche de votre domicile.

VACANCES EN FAMILLE, ENTRE AMIS

 

LES «SORTIES FAMILLES»

Elles sont organisées tout au long de l’année afin de permettre aux familles de vivre une journée de vacances autour des loisirs, de la découverte culturelle.
Une journée de vacances au bord de la mer, à la campagne, à Paris, visites de zoos, musées, châteaux, pique-nique au bord d’un lac…
Journée destinée aux familles, couples, personnes seules. Nous privilégions un public qui n’a pas ou que peu d’activités culturelles et de loisirs.

 

En 2020, la fédération 37 organise les sorties suivantes : Saint Malo (25/07 et 02/08), Parc Capitaine à Bourgueil (09/08), Lac de Rillé (15/08), Château du Rivau Lemeré (23/08), Vélo-Rails à Chauvigny (29/08), Clic Clac Aventure et Lac à Chemillé / Indrois (05/09).

 

Rens : contact@spf37.org et 02-47-38-89-85

 

Participation financière : de 10 à 12 € pour les adultes et de 5 à 6€ pour les enfants de 4 à 14 ans. Gratuit pour 0-3 ans. Pique-nique à la charge des familles.

Renseignements : 02 47 38 89 85, contact@spf37.org

 

MAISON A CHEF-BOUTONNE (79)

Un couple de bénévoles met à disposition une maison à la campagne pouvant accueillir une famille jusqu’à 8 personnes. Nous proposons un séjour d’une semaine aux familles intéressées. La participation financière est adaptée en fonction des revenus. Nous privilégions les demandeurs d’asile pour qui l’utilisation de chèques vacances est impossible.

 

LE MOBIL HOME EN VENDÉE

Nous louons un mobil home (jusqu’à 6 personnes) au camping La Bolée d’Air*** à ST Vincent / Jard, que nous mettons à disposition des familles contre une participation financière de 70 € la semaine.

Pour ce projet, nous privilégions les familles :

– qui ont un quotient familial est situé entre 0 et 330 €. Toutefois, il est indispensable que les vacanciers aient un budget alimentation disponible. Pour un séjour optimal, un véhicule est très fortement conseillé.

– dont c’est le premier départ, ou qui ne sont pas parties depuis 5 ans.

LES « PROJETS  PERSONNELS » ou les « PROJETS COUPS DE POUCE »
Nous accompagnons les familles (25 en 2018, soit 96 personnes) dans l’élaboration d’un projet de départ en vacances : trouver le lieu de vacances selon les budgets et les envies, un moyen de transport… Nous participons si nécessaire au financement du projet.

Pour les familles dont le transport est un frein au départ, nous les orientons vers le village vacances de la Saulaie à CHEDIGNY.

 

LE VILLAGE “COPAIN DU MONDE”

“Copain du Monde” est un mouvement d’enfants acteurs et auteurs de la solidarité au sein de notre association.
En août, le Secours Populaire organise, dans plusieurs régions de France, des Villages «Copain du Monde ».

Pendant 2 à 3 semaines, des enfants du Secours Populaire et du mouvement Copain du Monde se retrouvent, en France, pour profiter d’un séjour de vacances. Tout en s’amusant, ils échangent sur la solidarité et les droits de l’enfant, ce qui leur permet de tisser des liens durables d’amitié et de développer des actions solidaires vont ainsi se rencontrer et vivre, ensemble, des vacances inoubliables.

 

Du 22 au 28 août 2020, les enfants d’Indre-et-Loire se retrouvent au village Copain du Monde des Sable d’Olonne (85), organisé par le Conseil de région Centre-Val de Loire du Secours populaire en partenariat avec le Centre de l’Oeuvre Universitaire du Loiret.

Enfants de 9 à 13 ans venant du Cher, d’Eure et Loir, d’Indre et Loire, du Loir et Cher, du Loiret – Région centre – Val de Loire – et des fédérations de la Sarthe et du Maine et Loire.

 

PROJETS ÉTUDIANTS

Des étudiants de l’IUT, de l’Ecole de Commerce… multiplient les projets solidaires pour offrir une sortie ou une journée de vacances aux enfants. L’objectif est de permettre l’accés aux vacances, aux loisirs et à la culture. Garant du bon déroulement des journées, le SPF37 accompagne les groupes dans la réalisation des projets.

Merci à eux et aux nombreuses sociétés partenaires de projets de vacances

VACANCES ENFANTS ET JEUNES

 

LES FAMILLES “DE VACANCES”

Des familles bénévoles accueillent un enfant (6 – 12 ans) durant 15 jours environ. Les équipes du SPF inscrivent les enfants, visitent les familles bénévoles, et s’assurent du bon déroulement du séjour (administrativement et physiquement). Les enfants accueillis et les enfants accueillants créent des liens qui perdurent : des copains de l’an passé se retrouvent. Les enfants confiés peuvent partir en vacances avec des familles d’Indre-et-Loire. Les séjours sont déclarés à DDCS (Direction Départementale de la Cohésion Sociale).

 

LES SÉJOURS EN CENTRE DE VACANCES ET DE LOISIRS 

Des partenaires offrent la possibilité à des enfants du SPF d’accéder à des séjours de qualité en centre de vacances, à tarif de solidarité (comités d’entreprises, les Fondations KINDER-FERRERO et Lion’s Club, CMCAS). Nous nous chargeons de l’inscription, du contenu du trousseau, et travaillons sur la séparation parfois difficile quand il s’agit d’un premier départ, par exemple.

Le SPF soutient les familles financièrement et matériellement pour permettre un départ sur des séjours organisés par des prestataires, des municipalités, des associations, etc.

 

LES PROJETS DE DÉPART POUR LES JEUNES

Des partenaires tels que centres sociaux, institutions de formation, éducateurs de rue, proposent à des jeunes (de 12 à 25 ans) de participer à un « chantier » du Secours populaire, en contrepartie d’un soutien financier et/ou matériel de notre part. Ainsi, les jeunes aident les équipes à la livraison de produits alimentaires dans les structures SPF du département, au rangement de la Boutique de la Solidarité, à l’encadrement d’enfants lors de sorties d’une journée, etc. De cette façon, ils cassent l’image, souvent erronée, qu’ils ont de notre association, rencontrent les différentes équipes bénévoles, réalisent le travail engagé pour une action de solidarité, etc. Quelques-uns reviennent par la suite en tant que bénévoles sur des actions ponctuelles. Un projet de ce type – baptisé « troc Loisirs » – est également mené par la ville de Tours et le Conseil Général. Un financement des deux organismes et du porteur de projet (un centre social) attribue une aide financière au projet de vacances-loisirs.

 

LA JOURNÉE DES OUBLIÉS DES VACANCES (JOV)

La Journée des oubliés des vacances permet d’offrir, en fin d’été, au moins une journée de vacances aux enfants qui ne partent pas. Au programme : découverte de la mer, de la nature, visites culturelles, moments festifs et de détente.

En 2020, la Journée des Oubliés des Vacances aura lieu au Château des Enigmes à Frétéval (41).

Cette année, pour respecter les mesures sanitaires, les groupes d’enfants de tout le département seront répartis sur 3 jours, les 19, 20 et 21 août. (Plus d’infos)

Loisirs, sport et culture en Indre-et-Loire

 

La pauvreté et la précarité isolent les personnes qui en sont victimes. Plus on est précaire, plus on est isolé : subvenir aux besoins vitaux alors ne suffit pas, cela doit aller de pair avec une action générant la reconstruction du lien à l’autre. C’est pourquoi le Secours populaire, propose de très nombreuses initiatives pour favoriser l’accès à la culture, aux sports et aux loisirs.

 

CULTURES DU CŒUR

 

Depuis 2009, le Secours Populaire est partenaire de l’association Cultures du Coeur qui favorise la redynamisation et l’insertion sociale des personnes en situation de précarité par l’accès à la culture, au sport et aux loisirs.

Une permanence a lieu chaque vendredi après-midi à la Fédération 118 bd Tonnellé à Tours.

Nous essayons de conseiller les personnes en fonction de leur goûts, de la composition de leur famille, de leurs moyens de locomotion… et de les encourager à de nouvelles pratiques culturelles. Les retours sont généralement enthousiastes

 

ACCÈS AUX SPECTACLES ET AU CINÉMA

Printemps de Bourges : chaque année, en partenariat avec le Festival, le Secours Populaire de la Région Centre Val de Loire met à notre disposition 20 places pour permettre à des jeunes d’assister aux concerts. Nous assurons le transport et le repas.

Pinder : en partenariat avec la ville de Tours, 60 places de cirque sont mises à disposition des familles aidées par l’asso

Cinéma : des comités d’entreprise offrent des places de cinéma (CGR et Studio) que nous distribuons aux personnes aidées.

 

ACCÈS A LA PRATIQUE SPORTIVE

Ferrero et les fondations FDJ, Récréa et C&A permettent un soutien au financement d’inscriptions sportives ou l’apprentissage de la nage à destination des enfants aidés par le Secours Populaire.

Ferrero offre une carte prépayée de 30€ par enfant pour un équipement sportif.

En 2018, 35 enfants en ont bénéficié

Partager sur :